27 juin 2013/Blog

Chanceux de vivre à CT.

Couverture Facebook
Parfois, j'oublie à quel point nous avons de la chance de vivre dans le Connecticut, et puis survient un événement qui me le rappelle. Cette semaine, il y en a eu plusieurs.

On m'a rappelé ce matin, lorsque la Cour suprême a invalidé le DOMA, que dans de nombreux États, l'égalité en matière de mariage n'existe pas.

Nous avons la chance de vivre dans un État dont la législature a été l’une des toutes premières du pays à soutenir le mariage homosexuel et d’avoir un gouverneur qui a fermement soutenu l’égalité du mariage.  

Cela m'a rappelé hier soir que la sénatrice de l'État du Texas, Wendy Davis, a mené une obstruction historique contre une loi qui aurait sévèrement restreint l'accès des femmes à l'avortement.

Nous avons la chance d'avoir les sénateurs Blumenthal et Murphy, ainsi que les représentants Larson, Courtney, DeLauro, Himes et Esty, qui nous représentent à Washington, DC. Ils soutiennent fermement et vocalement le droit des femmes de choisir.  

Je me suis rappelé une fois de plus à quel point nous avons de la chance ici, dans le Connecticut, lorsque la Cour suprême a invalidé la partie la plus cruciale du Voting Rights Act, une décision qui enhardira la répression des électeurs dans de nombreux États. Ici, dans le Connecticut, nous continuons à travailler pour étendre les droits de vote.

Nous avons la chance d'avoir un gouverneur qui a récemment été reconnu pour son travail sur le droit de vote par la NAACP. Nous avons la chance d'avoir un secrétaire d'État travaillant avec l'Assemblée générale du Connecticut pour renforcer nos droits de vote.

MAIS, ce n'est pas que de la chance.

Nous avons travaillé dur pour élire des dirigeants qui ont pris des décisions difficiles, voté sur ces questions et qui ont eu le courage et la conviction de défendre les valeurs du Parti démocrate à tous les niveaux de gouvernement.

Cette semaine, je vous demande de prendre un moment pour réfléchir à la chance que nous avons, pour vous rappeler à quel point nous avons travaillé dur et pour renouveler votre engagement envers notre Parti.

De temps en temps, nous vous demandons de soutenir le Parti. Nous faisons cela pour que le Parti puisse continuer à soutenir nos élus et nos candidats, afin qu’ils puissent continuer à soutenir les questions qui nous tiennent à cœur, en tant que Démocrates.

Rejoignez-nous à nouveau aujourd'hui :

Ce n’est pas le moment de prendre pour acquis notre « État bleu ». Nous avons travaillé dur pour en arriver là, et maintenant nous devons travailler plus dur que jamais.

Travaillons ensemble.

Nancy