le 21 août 2014/Communiqués de presse

MARK GREENBERG RÉDUIRE LES PRESTATIONS DE SÉCURITÉ SOCIALE

Hartford, CT — Mark Greenberg s'est toujours opposé à la sécurité sociale, la qualifiant d'« échec », préconisant de relever l'âge de la retraite à 70 ans et cherchant même des moyens de la privatiser.

C'est pourquoi il était étrange que sa récente campagne décidé de mentir aux électeurs en prétendant qu'il ne réduirait pas les prestations versées aux personnes âgées. Le seul problème est que Greenberg a passé des années à se plier à l’extrême droite du Tea Party sur cette question. Vous voulez une preuve qu'il ment ?

Juste aller...à la...bandes.

« Mark Greenberg a cédé aux extrêmes du Tea Party sur presque toutes les questions. Sur la sécurité sociale, sa position est on ne peut plus claire : les allocations aux seniors seraient supprimées. Il veut réduire le financement, privatiser le programme et revenir en arrière en matière de progrès – et c'est inacceptable », a déclaré Devon Puglia, porte-parole du Parti démocrate. «Greenberg est tellement déconnecté de la réalité qu'il qualifie la sécurité sociale d'échec. Si les électeurs veulent la preuve qu’il ferait reculer le Connecticut, ne cherchez pas plus loin.

Contexte:

Mark Greenberg a qualifié la sécurité sociale d’« échec » et la considère comme un cadeau. Lors d'une assemblée publique à Simsbury, Mark Greenberg a déclaré : « La sécurité sociale est un échec » [Comité républicain de la ville de Simsbury, 2/3/10].

Il considère la sécurité sociale comme un cadeau du gouvernement, disant aux personnes âgées qui ont gagné ces prestations après des vies de dur labeur de « se retirer de l'aide publique » et de « compter sur leur propre système de retraite, sur votre système d'autoretraite et non sur la sécurité sociale ». système." [Rencontrez Mark Greenberg interview iCaucus, 4:42, 4/08/10; Discussion conservatrice avec Ameriborn News, 1: 00, 7/27/10]

Au lieu de cela, Mark Greenberg privatiserait la sécurité sociale et réduirait les prestations des personnes âgées. Mark Greenberg soutient la privatisation de la sécurité sociale [Hôtel de ville de Mark Greenberg, 7/23/12; Rencontrez Mark Greenberg interview iCaucus, 4:30, 4/08/10].

Il a toujours appelé à relever l'âge de la retraite de la sécurité sociale à 70 ans [Table ronde interconfessionnelle : conversation avec le candidat Mark Greenberg, 11:46, 6/4/13]

###