le 20 août 2015/Économie, Blog, Communiqués de presse

4,100 5.4 nouveaux emplois + XNUMX% de taux de chômage = ZÉRO réaction républicaine

Ce matin, le ministère du Travail du Connecticut a annoncé que 4,100 5.4 nouveaux emplois avaient été créés en juillet, réduisant le taux de chômage à XNUMX %.

  • Notre taux de chômage est désormais statistiquement comparable à la moyenne nationale.
  • Il s'agit du taux de chômage le plus bas du Connecticut depuis mai 2008.
  • Le nombre de nouvelles demandes de chômage est à son plus bas niveau depuis 15 ans.
  • L’État a désormais récupéré 97 % des emplois perdus pendant la récession de Bush.

Les nouvelles économiques sont incontestablement bonnes, nous nous serions donc attendus à des déclarations de tous les dirigeants de l’État reconnaissant les progrès réalisés dans le Connecticut.

Mais encore une fois, les républicains du Connecticut ont refusé de se joindre au gouverneur, au lieutenant-gouverneur et aux dirigeants démocrates de la Chambre et du Sénat pour reconnaître le fait sous-jacent que prouvent les chiffres d’aujourd’hui : le Connecticut avance dans la bonne direction.

Ni le Parti républicain du Connecticut ni aucun élu du GOP n'avaient rien à dire sur le rapport sur l'emploi de juillet. Rien. Fermeture éclair. Ils ont continué à s’opposer depuis longtemps à la réussite économique de l’État, en criant des nouvelles négatives tout en gardant le silence sur les histoires positives (ou en remettant en question leur validité).
« Alors que le rythme de la croissance économique continue de s’accélérer, les Républicains devraient peut-être réfléchir à l’adoption d’une nouvelle stratégie politique. Il est clair que l'économie du Connecticut est forte et ne cesse de se renforcer, même si les républicains s'enracinent dans l'échec.» – Leigh Appleby, porte-parole du Parti démocrate du Connecticut