31 juillet 2016/Nouvelles

GOP divisé sur sa plate-forme

Point clé du Hartford Courant : «John Frey, membre du Comité national républicain, partage l'avis de Proto, affirmant qu'il n'a pas non plus lu le document, même en tant qu'ancien membre à deux reprises du comité de plateforme.»

Réaction des démocrates du CT : «Il est étonnant que John Frey – un membre du comité national républicain et représentant de l'État – vote pour un programme qualifiant le charbon de source d'énergie « propre » et attaquant à la fois les droits LGBT et les droits reproductifs des femmes, sans même prendre le temps de le lire.
«Cette plateforme fait écho à la campagne haineuse, raciste et sectaire de Donald Trump, et il est clair que John Frey, ainsi que le leader républicain à la Chambre des représentants Themis Klarides, le sénateur Art Linares et le candidat au poste de gouverneur Tim Herbst – qui ont tous assisté à la convention du GOP – ont fait passer le parti avant le pays. Les valeurs de Trump contredisent celles du Connecticut, et les républicains qui soutiennent sa candidature doivent répondre de la politique et du discours de leur candidat.» – Leigh Appleby, porte-parole du Parti démocrate du Connecticut 

Hartford Courant : le GOP divisé sur sa plateforme