le 22 août 2017/Communiqués de presse

Belsito dit que le commentaire sur les "gens sympas" a été mal interprété

Réaction des démocrates du CT : « Nous pensions que Sam Belsito en avait fini après sa défense torturée des suprémacistes blancs et des néo-nazis, mais sa réponse – accusant les médias et refusant de reconnaître qu’il avait tort – a été pour le moins inadéquate. Mais la vraie question ici est de savoir quelle est la position des dirigeants législatifs. Le leader du caucus républicain de Belsito, Themis Klarides, qui comptait sur son soutien pour être élu leader, est resté silencieux sur cette question. Est-elle d'accord avec Belsito pour dire que certains suprémacistes blancs sont des « gens bien et gentils » ? Soutiendra-t-elle ses efforts de réélection ? Si la représentante Klarides veut être considérée comme un leader pour tous les habitants du Connecticut, elle s'exprimera publiquement contre les propos ignobles de Belsito.» – Leigh Appleby, porte-parole du Parti démocrate du Connecticut

Enquêteur du journal : Belsito dit que le commentaire sur les "gens sympas" a été mal interprété

Le représentant de l'État de Tolland revient sur les commentaires qu'il a tenus lors d'une interview télévisée la semaine dernière, affirmant que ses propos ont été mal interprétés.

Le représentant Sam Belsito, R-Tolland, a été interviewé Jeudi lors d'une émission d'information de WFSB-TV3 et a été interrogé sur son soutien à l'affirmation du président Donald Trump selon laquelle l'attaque de Charlottesville, en Virginie, qui a fait une femme morte, était due à des actions menées à la fois par des groupes suprémacistes blancs et par des contre-manifestants.

Lire la suite...