le 28 novembre 2017/Communiqués de presse

RUPTURE : Un suprémaciste blanc invité par des républicains universitaires attaque un étudiant. Les républicains du Connecticut garderont-ils le silence ?

Hartford, Connecticut. – Lors d'un événement organisé par les républicains de l'université UCon, le blogueur « alt right » Lucian Wintrich — après un discours intitulé « C'est normal d'être blanc » — a agressé physiquement un étudiant présent.


« C’est ignoble, et les démocrates du Connecticut condamnent cette violence – ainsi que la suprématie blanche que colportait M. Wintrich – dans les termes les plus forts possibles. À maintes reprises, depuis les attaques de Trump contre les immigrés et son projet d’interdiction des musulmans jusqu’aux rassemblements néonazis à Charlottesville, JR Romano et les républicains du Connecticut sont restés les bras croisés, ou ont même défendu les suprémacistes blancs et leurs pitreries. Aujourd'hui, un suprémaciste blanc invité par les républicains du Connecticut a attaqué physiquement un étudiant. C'est notre arrière-cour.

« L’heure n’est pas au silence. Nous appelons le Parti républicain du Connecticut à se joindre à nous et à condamner avec force cette attaque – ainsi que la décision du GOP d'UConn d'inviter un orateur d'extrême droite en premier lieu. La liberté d'expression est une pierre angulaire de notre société, et les démocrates de l'UConn ont montré comment y parvenir de manière pacifique, en organisant au préalable une discussion avec des militants et des manifestants pour discuter de leurs préoccupations concernant les remarques de M. Wintrich. Le contraste ne pourrait pas être plus clair. – Michael Mandell, directeur exécutif du Parti démocrate du Connecticut