le 19 mars 2020/Communiqués de presse

Les dirigeants démocrates et républicains acceptent le vote virtuel pour respecter les délais électoraux de 2020

(Hartford, CT) – Alors que les Centers for Disease Control demandent instamment que toutes les réunions de 10 personnes ou plus soient annulées ou tenues virtuellement en raison du COVID-19, et que les dates limites des élections approchent, les dirigeants des partis démocrates et républicains du Connecticut ont convenu d'imposer des changements qui permettra aux comités municipaux locaux de mener à bien leurs travaux jusqu'aux élections du 3 novembre avec un vote virtuel.

Dans une lettre déposée aujourd'hui auprès de la secrétaire d'État Denise Merrill, la présidente de l'État démocrate Nancy Wyman et le président de l'État républicain JR Romano ont convenu de mettre temporairement de côté la loi de l'État qui exige le vote en personne et de permettre aux partis politiques de « s'acquitter de leurs responsabilités en moyens téléphoniques, vidéo ou autres moyens technologiques permettant une présence virtuelle de leurs participants.

« Nous vivons une période très inhabituelle. Nous devons protéger la santé des députés sans entraver le processus électoral. Autoriser le vote virtuel est la réponse et je remercie le président Romano d'avoir travaillé avec nous pour y parvenir », a déclaré Wyman.

Romano a déclaré : « J'apprécie que tout le monde se réunisse pour garantir que notre calendrier électoral local puisse rester sur la bonne voie. C’est une période imprévisible et le secrétaire d’État, le parti démocrate et le parti républicain ont réagi rapidement et équitablement.

Dans l'immédiat, l'accord permettra aux comités municipaux locaux de respecter les délais d'avril pour choisir les dirigeants des comités municipaux locaux et les délégués aux conventions de nomination.

Le vote peut se faire par conférence téléphonique ou par d'autres applications en ligne, au choix du comité municipal local.