5 juillet 2017/Actualités

GRAPHIQUES À PIECES : Quelle est la position des candidats républicains sur Trumpcare ?

Puisque nos amis GOP sont tellement friands de diagrammes circulaires...


Dans la semaine qui s'est écoulée depuis que les candidats démocrates se présentant comme gouverneur ou envisageant une candidature à un poste à l'échelle de l'État ont invité leurs homologues républicains à les rejoindre dans une lettre adressée à Mitch McConnell exprimant l'opposition au projet de loi Trumpcare du Sénat qui coûterait aux contribuables du Connecticut jusqu'à 2.9 milliards de dollars par an et priverait des dizaines de milliers de résidents du Connecticut de leur assurance maladie, pas un seul candidat du GOP n'a signé. Seuls deux candidats – Joe Visconti et Prasad Srinivasan – ont exprimé leur opinion sur la législation. Cela laisse sept candidats refuser de répondre s’ils soutiennent le projet de loi du Sénat GOP ou ce qu’ils feraient, le cas échéant, en tant que gouverneur pour s’assurer que les résidents touchés par Trumpcare aient accès à une couverture.

« Les soins de santé vont être une question déterminante dans la course au poste de gouverneur, car le prochain gouverneur devra faire face aux conséquences du Trumpcare. Les réductions de Medicaid dans ce projet de loi à rebours nuiraient non seulement aux personnes âgées, aux personnes handicapées et aux travailleurs, mais causeraient également de réelles souffrances aux contribuables du Connecticut. Il est inadmissible que les Républicains qui veulent devenir gouverneur – Tim Herbst, Mark Boughton, Steve Obsitnik, David Walker, Mark Lauretti, Toni Boucher et Peter Lumaj – refusent de s'exprimer contre cette proposition anti-Connecticut.» – Michael Mandell, directeur exécutif du Parti démocrate du Connecticut